jeudi 24 juillet 2008

Une ovation Xavier Niel

A propos de la taxation financant les chaines publiques et lu sur PC impact :

« Il n'y a rien de plus injuste. C'est une prime au mauvais. En France, on ponctionne les secteurs qui marchent au profit de ceux qui peinent. C'est bizarre, venant d'un libéral comme notre président. On n'a pas eu le courage d'augmenter la redevance, mais ce sont bien les consommateurs qui paieront, avec l'illusion que ce n'est pas l'État qui ponctionne »


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Related Posts with Thumbnails