jeudi 10 juillet 2008

Sarkozy en Chine, ou comment lutter efficacement contre une dictature


Je ne savais pas qu'il y avait encore des échanges aussi virulents entre politiques, même quand on y inclu un Cohn-Bendit ça fait du bien.

Je suis parfaitement d'accord quand il s'agit de critiquer la Chine, je suis aussi parfaitement d'accord quand certains pronent le boycot. L'idée se défend, pour ma part pas de J.O. cette année, je consomme déjà suffisement chinois ;) Mais voilà Sarkozy représente une nation et ses intérêts et doit peser ses choix.

Il y a quelques temps, les militaires chinois défonçaient copieusement quelques tibétains, et le monde s'est dit : "Fuckin' commies, burn !" (en version plus doucereuse). Aujourd'hui, quand les autorités chinoises commencent à dialoguer avec des représentants tibétains, on ne peut nier qu'il y ait des efforts d'appaisement de leur part. Qu'attendait M. Cohn-Bendit ? Qu'ils concurrencent l'Occident ? Peut-être qu'ils nous donnent aussi des leçons en matière de libertés individuelles en pronnant la légalisation du cannabis ?

Je ne me rappel pas avoir entendu dans l'actualité notre brave Daniel hurlé, quand on envoyait des fond pour palier au problème de faim dans le monde pour les pays en voie de développement. Parce que je rappel que dans certains pays d'Afrique, il est toujours de bon goût de caillasser les femmes adultères et d'enfermer les homosexuels.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Related Posts with Thumbnails