mardi 8 juillet 2008

Pourquoi les profits du capital sont justifiés

Souvent on entend dire que les profits du capitale sont injustifiés, quasiment malhonnêtes...

Ce qu'on oublie souvent c'est qu'à travers la possession d'actions et autres actifs financiers, on peut le plus souvent perdre tout l'argent investi. Triste exemple que celui de Smoby : voir l'article sur Boursier.

Pour dénouer un peu les obscurs termes financiers sur "la réalisation d'actif qui ne couvrira pas le passif", on peut traduire que même une fois que ce que possède la société (actif) aura été vendu; l'argent généré ne suffira pas à payer ce qu'elle doit (passif). En clair, les comptes de la société seront toujours dans le rouge, les actionnaires ne recevront même pas un centime.

Je précise aussi que lors d'une telle situation (liquidation), la vente des biens de la société génère de l'argent qui n'est pas répartie de manière égale entre les créanciers (ceux à qui la société doit de l'argent). En effet légalement certains valent plus que d'autres :

  • l'état en premier lieu ;
  • les banques (avec une hierarchie entre elles) ;
  • les autres créanciers.
Si je ne me trompe pas, cela se nomme le droit de préférence.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Related Posts with Thumbnails