samedi 31 mai 2008

Système législatif, quelques faits

Supposons l'existence d'un pays merveilleux, où les citoyens éliraient leur représentant avec la même méthode que nous choisissons nos députés. Notre pays est peuplé de 100.000 individus, et est constitué d'une centaine de circonscription de 1.000 individus, chaque circonscription ayant le droit à un député.

Ce pays ce ferait appeler une démocratie et l'on dirait que chaque fois qu'une loi est votée elle serait le choix de plus de 50 % de la population. En effet, celle-ci devrait être le choix de plus de 50 % des représentants.

Dans ce merveilleux pays, deux parties s'opposent : les rouges et les blancs. Imaginons l'état du pays si les rouges possédaient 51 voix à l'assemblé des députés, il faudrait simplement qu'il conquièrent 51 circonscription or pour gagner une circonscription il suffit d'avoir 501 voies. A partir du moment où tous ces votes sont acquis, les rouges contrôlent tout. Ils posséderaient donc 501 * 51 = 25.551, soit en définitive à peine 25,5 % des voies. Notons aussi que dans ce cas, les blancs posséderaient 74,5 % des voies, mais pas d'aucun pouvoir décisif.

Si l'on considère une population de p personnes, et n circonscriptions (avec le même nombre de citoyens dans chacune), il est nécessaire pour tenir le pays d'avoir :
Pour éviter ce type de contrainte sur l'expression du peuple : il existe le suffrage proportionnel, on ne l'applique pas en France car on ne le juge pas assez efficace (plus de gens dont les opinions diverges impliquent plus de discussion).

Article précédent sur les élections présidentielles.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Enregistrer un commentaire

Related Posts with Thumbnails