lundi 4 avril 2011

Quelques commentaires sur le programme du PS

Je serais bien allé prendre l'information à sa source mais on aura toujours du mal du côté des parties pour synthétiser du contenu, et le PS ne fournit malheureusement rien de synthétique... Donc j'ai pris pour base d'information l'article d'Europe 1 sur l'ébauche de programme fournie par le PS. Voici quelques commentaires sur ma lecture.

Emploi

C'est un réflexe pavlovien pour qui se trouve à gauche en France, l'emploi public, petit fantasme idéologique. J'ai du mal à croire que l'on puisse encore déguster cette couleuvre. Faut-il consommer de la drogue préalable ? Y'a un soucis quelconque quelque part.

Comment peut-on croire que créer des emplois le plus souvent inutiles, à la charge de ceux qui font avancer l'économie par la création de valeur, mal gérés et mal administrés pour des gens de surcroit invirables vont contribuer à l'amélioration de la vie des habitants du pays ?

Jeunesse

Une énième allocation sous conditions de ressources, après les admissions sous conditions de ressource, on note de gros effort pour créer un pays où on va bientôt demander des baisses de salaire pour payer les études de ses gosses.

Egalité

J'ai du mal à coller à un seul des doux rêves égalitaristes énoncés ici :
  • CV anonymes : on supprime les photos pour supprimer la discrimination, ce sera assurément aussi efficace que supprimer la liberté d'expression pour faire disparaitre le racisme ;
  • L'attestation de contrôle d'identité : comme ça on ne demandera pas les papiers de Mouloud et de Gupta trois cent fois dans la soirée, ils auront droit à 299 demandes d'attestation en revanche... Le progrès social, ça ne se négocie pas ! Supprimer les contrôles au faciès serait tellement simple et has been.
Logement

Quand on voit "logements" dans un programme socialiste, qu'est-ce qu'on trouve pas loin ? "sociaux" bien sûr !  C'est tellement plus simple de tout faire reposer sur maman états plutôt que d'arrêter de prendre tout constructeur pour un sociopathe de la destruction environnementale et du mauvais goût (sur ce plan je rappelle que l'on maquille Roselyne Bachelot avec vos impôts).

Santé

Les médecins quittent les milieux ruraux ? ... bon bah on va subventionner.

Je ne sais pas bien ce que pense Keynes de cela, mais les socialistes sont des fervents admirateur de Reagan :

«[...]Si ça bouge, ajoute des taxes. Si ça bouge toujours, impose des lois. Si ça s'arrête de bouger, donne des subventions.»

Fiscalité

Prélèvement à la source et fusion de certains prélèvements sur le revenu... j'ai juste envie de dire : "champagne" ... Qu'on a envie de simplifier le quart de la moitié du merdier du système fiscale de ce pays, je ne peux qu'applaudir. La seule chose qui me gêne dans la démarche c'est que ça ne risque pas d'améliorer la situation du : "putain mon patron c'est un gros rat" puisque cela contribuera à diminuer encore la compréhension du niveau de taxe du pays.

Associé à cela : une exigence de limite sur les niveaux de rémunération des entreprises où l'état à une participation (bien la moitié des boites du CAC 40 je suppose) : en dehors du principe même de prise de participation publique qui est absolument contraire à toute idée de concurrence et toute vision de l'état laissant une place à la société civile, cette proposition changera de l'UMP où les participations publiques sont plutôt utilisés comme des outils de copinage et des leviers dans l'intervention économique.

Entreprise

La encore, tout en étant opposé au Gosplan qui nous ait imposé par les gouvernements de droite comme de gauche, il est plaisant de voir que l'idée de regrouper des services publics peut émerger : exit donc le FSI, la CDC, Oseo et leurs amis pour créer une "banque publique d'investissement". Une idée intéressant qui ne nous laissera qu'un seul organisme à fermer à la prochaine chute du mur.

Dernière idée, plutôt intéressante : faire osciller l'impôt sur les société actuellement à 33% des bénéfices de 20 à 40% en fonction de l'usage fait de ces bénéfices : réinvestissement / redistribution aux actionnaires. Je trouve cela pour ma part très intelligent, mon idéal étant que tout réinvestissement soit net de taxe puisqu'il ne s'agit pas d'un profit réel et que la redistribution de dividendes imposée à même hauteur que le salaire (la rente ne devant pas être traitée différemment du salaire sur un plan purement moral).


3 commentaires:

  1. ils sont formidables, au PS, avec leurs "fuites". Le programme sort demain.

    RépondreSupprimer
  2. Ceci expliquant que je n'ai rien trouvé sur leur site

    RépondreSupprimer

Related Posts with Thumbnails