samedi 6 février 2010

Fiscalité hype

J'apprenais sur BFM que l'état dans sa grande miséricorde avait décider de donner l'argent des taxes sur les bonus des banques aux PME...

J'apprendrais quelques secondes après que les PME c'est Oseo, alors du coup ça ne va plus aux PME, on pourrait considérer que ça va à celles qui ont besoin de financement. Je rétrécirais même encore pour parler de celles qui sont financées par Oseo (ça réduit franchement le champs). Au final, rassurez-vous, ça part dans les méandres d'une administration supplémentaire, tout reste bien contrôlé.

J'adore ce doux principe dans le vent de notions de compensation des taxes, on vous taxe à droite, on vous subventionne à gauche, la différence c'est des frais de fonctionnement et également le sentiment d'être un assisté sociale : mi-fonctionnaire, mi-rmiste... Je trouve intéressant de glisser ici que la Mafia Napolitaine met en place des systèmes d'aides sociales aux plus démunis ; naturellement ceci est financé par le racket, mais pensez-vous qu'ils évoquent un principe de compensation économique quelconque ?

Je trouve ça d'ailleurs assez paradoxale que pour lever une taxe nouvelle, on se sente le besoin de dire immédiatement : "regardez c'est pour mettre là !". C'est quoi le concept ? Ca assoupit le chalant ? Il serait bien avisé le chalant qui aurait perdu l'idée que l'état est là pour servir, et que l'argent qu'il prend, il doit s'en servir, en clair toute taxe serait compensée par principe. Je délire, l'argent des taxes c'est d'abord pour mettre des fours à Pizza dans les Airbus !

L'illustration vient d'ici
Je n'ai pas réussi à sourcer mon histoire sur la mafia, ce système a un nom sur lequel je n'arrive pas à remettre la main.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Related Posts with Thumbnails