mercredi 13 août 2008

Délicate position présidentielle

Entre deux essais de roquettes en Géorgie et quelques bombes en Chine, je viens vous faire part de ma réflexion sur la position de M. Sarkozy.

On le taxe souvent de pleutre ces derniers temps. En effet, il faudrait être contorsionniste pour pouvoir faire des courbettes sur demande en Chine et garder la tête haute en France. Je dois avouer qu'envoyer une chanteuse le représenter devant le Dalaï Lama, c'est ce qu'on appel faire des concessions, des sacrifices même,...c'est presque baisser sa culotte.

D'un autre point de vue, je n'irais pas jusqu'à le blâmer de ne pas exprimer l'opinion des français, et tout ce que l'on entend ici et là (surtout ici). Car à tout casser M Sarkozy peut-être créditer du soutien du pourcentage de son premier tour.

Un petit 30% de soutien c'est déjà léger, ça le devient encore plus quand on sait (à ce qu'on nous raconte du moins) qu'il représenterait aussi l'Europe à ces jeux. Peut-on engager des tas d'involontaires dans une bataille économique pour la liberté d'un peuple qui n'en demande pas tant ?

En définitive, j'observe pour le coup. Ne sachant qui il faut blâmer pour sa lâcheté ou son opportunisme.

Voir Libération et le Figaro : balle au centre !


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Related Posts with Thumbnails