jeudi 12 mars 2020

Chroniques coroniques covidiques


Des faits, des faits, des faits

L'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) publie régulièrement des mises à jours sur la situation générale autour du Coronavirus, Covid-19.

https://www.who.int/emergencies/diseases/novel-coronavirus-2019/situation-reports/

Dans son rapport de février, l'OMS indique un taux de mortalité de 3.8%. Ce taux est discuté, il serait plus faible d'après certains.

https://www.who.int/docs/default-source/coronaviruse/who-china-joint-mission-on-covid-19-final-report.pdf

La saturation des infrastructures sanitaires est un problème qui pourrait / prend une tendance des plus inquiétantes. En Italie, au 11 mars même si 100% des malades encore en traitement venaient à guérir, on aurait tout de même plus de 6% de morts (chiffres officiels du gouvernement italien).

https://github.com/pcm-dpc/COVID-19/blob/master/schede-riepilogative/regioni/dpc-covid19-ita-scheda-regioni-20200311.pdf

Je ne trouve pas de détails fiables par rapport à la situation, mais le message pudique est "on fait des choix". La traduction serait que quand on a trop de patients, on ne peut pas soigner tout le monde. De manière plus crue, on laisse des gens mourir.

Je précise que les classements mondiaux considère le système de santé italien comme extrêmement performant, en particulier en Italie du Nord.

Cette saturation pourrait bien être un problème plus important que la maladie elle-même. Et la France n'est pas à l'abri d'une situation similaire. Allegro!


Des faits qui ressemblent moins à des faits mais qui en sont

La Chine a essayé de faire des contrôles et de mettre des quarantaines aux proches des malades pour limiter les infections, ça n'a pas marché.

L'Italie a essayé de faire des contrôles et de mettre des quarantaines aux proches des malades pour limiter les infections, ça n'a pas marché.

La France a essayé (ou pas ?) de faire des contrôles et de mettre des quarantaines aux proches des malades pour limiter les infections, ça ne va pas marché.

Pour être tout a fait honnête, sans avoir creusé le détail de la situation, il semblerait que la Corée du Sud ait réussi à contenir l'épidémie sans passer par un blocage complet des régions affectées. Une des caractéristiques différenciante de la Corée est qu'elle a massivement procédé à des tests.


Nouveaux cas par jour en Corée du Sud

Source: wikipedia

Des hypothèses

Les chinois ont fait parlé d'eux en construisant des infrastructures médicales en moins de 10 jours. Je doute de la capacité des pays européens à travers la même chose. Ce n'est pas un manque de moyen, ou de capacité physique. Je pense que la culture européenne n'est pas habitué à cette efficacité opérationnelle. En France, en Italie et probablement ailleurs, la construction est dans le temps long, dans l'administration, dans le respect des normes et des droits. Même si on peut s'en abstraire à un moment, les habitudes sont probablement dures.

Les USA, à défaut de contenir la maladie, ont cherché à contenir l'information. Probablement que le risque le plus grand a leur yeux était une panique financière. On parle de 472 tests au 1er mars.

https://www.worldometers.info/coronavirus/covid-19-testing/

Beaucoup de business et de gens qui voyagent, beaucoup d'étrangers. La santé y coute cher, très cher, les gens sont gavés de crédit, il n'y a pas de filet de sécurité étatique. Jusqu'à il y a quelques jours une volonté gouvernemental de maintenir des chiffres bas. Je ne vois pas quels éléments pourraient expliquer qu'il n'y ait pas bientôt des milliers de cas non diagnostiqués dans un pays qui est sous équipé en infrastructure médicale.


Améliorer votre rendement

Il y a de la part des dirigeants politiques des communications qui me semblent étranges. "Cette panique irrationnelle risque de nous tuer l'économie". Merci Captain Obvious!

Je trouve que toutes les annonces de baisse de taux et de mesure de soutien sont totalement hors du temps. Je ne vois là que des cartouches grillées pour le futur.

"Le bateau pourrait bien être en train de couler, mais on vous remboursera votre billet".

La FED a baissé ses taux de 50 points de base, 0.5%, le 4 mars. C'est énorme, et accessoirement sans effet.



Source: Google Finance

Qu'on soit clair, ça va être économiquement sanglant. Les états européens sont gavés de dette, même si l'horizon s'était éclairci il y a des problèmes structurels qui seront peut-être amenés à revenir.


Gérer la défiance

Dans un monde où les conspirationnistes sont légion, il est tout a fait légitime de chercher à reconstruire la confiance en prenant les gens pour des cons.

Le cirque est sans fin.

Le General Surgeon des USA qui explique que l'absence de test était dû au fait que les américains avaient des exigences d'américain, les tests qui marchent dans le reste du monde n'étaient pas assez bien pour eux. Je n'ai pas réussi à retrouver la vidéo, mais c'est touchant.

Sibeth Ndiaye, porte parole du gouvernement français, le 11 mars (environ 1 700 cas sur le territoire français), qui explique que les mesures pour contenir l'épidémie n'ont pas marché en Italie. Les contrôles aux frontières, ça ne marche pas. Alors en France, on est pas aussi con que les bouffeurs de pâte, on est casuals et détendus, on forme un conseil scientifique, plusieurs jours après la mise en quarantaine en Italie, plusieurs mois après celle en Chine...

https://twitter.com/BFMTV/status/1237724062916448257

Bruno Lemaire, ministre du même gouvernement, demande aux entreprises de payer des prestations même si elles n'ont pas été effectuées. Je comprends la bonne intention. Mais je n'ai pu m'empêcher d'aller voir si cette personne avait déjà vaguement croisé le monde économique. Réponse : non. Reconnaissons néanmoins que même avec cette sale habitude de payer avec l'argent c'est peut-être le moins perché des cas que j'énumère ici.

https://twitter.com/franceinter/status/1236920939159474176

Angela Merkel, chancellière allemande, voit une infection atteignant 60 à 70% de la population allemande. Mais, pas ou peu de signaux fort.

https://summit.news/2020/03/10/merkel-expects-60-70-per-cent-of-germans-to-be-infected-with-coronavirus/

Je m'aperçois avec satisfaction que j'ai atteint la parité dans ma mesure de l'incompétence. Je m'arrête.

Ces gens là s'étonnent ensuite que leur mots seuls n'arrivent pas à contrôler les légions affolées se gavant de masque et de rouleaux de PQ. Comme si au lieu d'une infection par les voies respiratoires, on allait les forcer à consommer du laxatif en regardant un enterrement mafieux.

Pour la référence : Jane Austen - Mafia! https://www.youtube.com/watch?v=oB1pDASNe8E Good fun!


Un peu de math

Les gens ont généralement du mal à comprendre la force de la capitalisation des intérêts. Un peu d'argent mis sur un compte avec un rendement de 2% va rapporté beaucoup après plusieurs dizaines d'année. Il faut donc épargner tôt. C'est le même problème.

Je vous donne un million aujourd'hui ou bien je vous laisse placer 1€ avec un taux d'intérêt journalier de 25% pendant 6 mois... Vous prenez quoi ?

Le nombre d'infectés en France, en Italie avant la quarantaine, en Allemagne, double tous les 3 ou 4 jours... Les mesures actuelles ne permettent pas d'éviter une explosion des cas et la croissance est exponentielle.

Traduction on s'en fout que 120 cas ce ne soit pas grand chose par rapport à la population d'un pays.


Est-ce qu'il y a une bonne réponse ?

Cette volonté de bien calfeutrer l'économie face à un risque sanitaire majeure serait hilarante si le sérieux de la situation ne me décontenançait pas. Laisser le virus se propager à 60-70% en confinant les maisons de retraites et les personnes agées ? En dehors de sérieusement alléger le poid des retraites, peut-on réellement croire que l'on va confiner ces gens chez eux à 100% ou que l'on va éviter l'infection de leurs soignants ?

Autre point qui pourrait expliquer le fond des déclarations abhérentes mentionnées plus haut de nos politiciens en phase de débilité inclusive aïgue. Les gens ne respectent pas les quarantaines, ce n'est pas qu'un choix politique. Peut-on mettre en quarantaine pour 40 cas dans un pays de 60 millions ? La quarantaine trop tôt sera perçu comme non nécessaire et superflue. Si elle n'est pas assez respecté, elle n'enraillera pas l'épidémie. Ca peut être une approche de laisser filer les choses pour pouvoir ensuite prendre des actions avec de l'impact.

Notez néanmoins que les quarantaines mettent beaucoup de temps à faire de l'effet. Début le 23 janvier à Hubei, pic d'infections journalières en Chine après 13 jours le 4 février, retour au niveau de début de la quarantaine le 1er mars (un peu moins de 40 jours)... Ce temps est bien plus long que les 14 jours d'incubation maximum. Contamination progressive d'une famille faisant la quarantaine ensemble ? Contamination des soignants ? Agglomération des chiffres entre la Chine et cette unique zone sous quarantaine ? Toujours est-il que cette quarantaine est toujours en cours.


Source: Wikipedia

En Italie, les quarantaines locales se sont avérées efficace.


---

Une étude récente indique que le temps d'incubation moyen serait de 5,5 jours. Espérons qu'une substitution psychologique n'ait pas lieu entre cette durée et les 14 jours d'infection maximum.

https://www.sciencealert.com/new-research-says-the-average-incubation-time-for-the-coronavirus-is-5-1-days


En anglais sur le non-engagement des états : Why your government isn't acting on the Corona/COVID-19 threat https://ma.ttias.be/government-act-corona-covid-19/


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Related Posts with Thumbnails