mardi 28 juin 2011

Internet, les systèmes distribués, le Minitel et le Cloud

Internet, le Minitel, Internet ce n'est pas le Minitel avec les couleurs en plus. La différence entre les deux systèmes est plus fondamentale, liée à la structure des réseaux.

Conceptuellement le Minitel est beaucoup plus simple, c'est un service auquel les gens se connectent et accèdent à différent contenu structuré en rubrique voir sous-service. Le système est centralisé par conception, il ne tourne que sur un seul point accès énorme, ce que l'on peut visualiser comme le centre d'une structure en étoile. Un seul serveur actif au centre et les connexions des utilisateurs ayant pour seul terminaison ce serveur.

Avec Internet la logique est complètement différente, chaque machine est connectée au réseau, réseau qui n'existe que par les connexions de machines sans entités centrales pour régir les interactions ou les échanges. Ainsi sur ce réseau chaque machine peut-être un serveur et donc un point de terminaison des connexions. En d'autre terme tout le monde peut héberger son propre contenu. C'était quelque chose d'assez flagrant à la première époque de l'internet et de nos vieux modems, notre machine, une fois connectée était accessible de l'extérieur très facilement, c'est désormais beaucoup moins clair avec les box.

Internet est un réseau quasiment conçu pour la fiabilité (dans le sens ou la première des fonctionnalités d'un réseau est de permettre de relier). Ainsi il est très difficile de couper ce réseau, car le retrait d'une machine ou d'une connexion sur ce réseau n'a des conséquences qu'à une échelle locale. A contrario, pour rendre inopérant un système centralisé il vous suffit de coupe le nœud central.

Dans un Minitel, le premier contenu pouvant poser problème est supprimé sans soucis à l'échelle du serveur centrale. Sur Internet couper l'accès à un contenu signifie soit couper cette machine soit en couper toute les connexions, la tâche est beaucoup plus ardue.

Vous entendez certainement souvent parler de cloud computing en ce moment, le concept c'est que vos données/votre service ne sont plus chez vous, mais chez un tiers, un fournisseur de service qui s'occupe de vous les conserver. Derrière cette idée de Cloud se cache une problématique beaucoup plus importante : celle d'un retour à un système type Minitel, le jour où un Facebook centralise vos photos de soirée, vos amis, votre vie sociale. On revient à la même facilité quand il s'agit de censurer ou de couper l'accès à tout cela. Idem quand votre boite mail et vos documents vivent chez Google. Le cloud computing tend à faciliter l'avènement d'une ère qui pourrait être celle d'un Minitel 2.0. Ca signifie que vos données sont beaucoup plus facilement débranchables et contrôlables.

Vous êtes intéressé par cette idée de Minitel 2.0 ? Elle est développée sur le site de la FDN (vidéo d'une heure)
L'illustration vient d'ici


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Related Posts with Thumbnails