mardi 21 février 2012

Grèce : la note est à 350 milliards

Du moins c'est le calcul du Figaro, ce seraient 350 milliards d'euros qui auraient été déboursés pour aider la Grêce à ne pas faire faillite.

C'est l'équivalent d'environ 125 % de son PIB de 2008 du pays, un peu comme si la France avait reçu par aide ou effacement de dette le même montant par rapport à son PIB de 2008 ça nous donnerait 7,5 fois plus (voir), donc 2 637 milliards d'euros environ. Si on met les 0 ont comprend que c'est gros 2 637 000 000 000 €.

Si tu habites en France cher lecteur et que l'on met donc cela à ton échelle en divisant par le nombre d'habitants et caricaturant un peu, c'est un peu comme si on avait oublié 37 671 € dans tes crédits, ou bien qu'on te les avait donné.

Ca fait un petit moment qu'on te bassine à vouloir sauver la Grèce pour au final avoir le coût du sauvetage additionné à celui de la faillite. Si tu as aimé, on s'appelle quand viendront les thématiques portugaise, espagnole, italienne, irlandaise ou peut-être française, on va bien s'amuser avec les manettes de l'économie !


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Enregistrer un commentaire

Related Posts with Thumbnails